Conseils utiles

Bonjour freud

Pin
Send
Share
Send
Send


Le premier «test de guimauve» a été réalisé par Walter Michel, professeur de psychologie à Stanford, à la fin des années 1960 et au début des années 1970. Le test est conçu pour mesurer comment les enfants pourraient retenir leurs désirs. Des études ultérieures ont montré que les enfants capables de différer la guimauve sans la manger à l’âge de 4 ans étaient en avance sur leurs pairs dans de nombreux domaines quand ils atteignaient 18 ans: ils dépassaient tous les 210 points de plus, passaient de la SAT et avaient une plus grande confiance, concentration et la fiabilité. Ce test simple s'est révélé être un prédicteur des scores SAT ultérieurs, ainsi que des tests de QI. .

Le test Marshmallow, décrit ici, a peu de chances d’être qualifié d’expérience scientifique valide. Réussir le test ne montrera pas que votre bébé est sur le chemin le plus court vers Harvard. Cependant, il s’agit d’une activité très amusante pour vos enfants et d’une occasion de recevoir une précieuse leçon de patience.

Expériences de Guimauve de Stanford ou Essais de guimauve - Une série d'expériences visant à étudier la rémunération différée chez les enfants âgés de 4 à 6 ans.

Expériences de guimauve de Stanford ou tests de guimauve - Une série d'expériences visant à étudier la compensation différée chez l'enfant.
L'auteur de l'expérience: Walter Michel, psychologue américain, spécialiste en psychologie sociale et en psychologie de la personnalité.
Les participants: enfants d'âge préscolaire.

Walter Michel est un psychologue américain,
Spécialiste en psychologie sociale et en psychologie de la personnalité.

Puis l'expérimentateur a annoncé qu'il devait partir et a promis à l'enfant que s'il ne mangeait pas les sucreries avant son retour, il en recevrait une autre portion. Après cela, l'expérimentateur a quitté la pièce, laissant l'enfant seul avec un désir irrésistible de profiter du festin. Imaginez à quel point il est difficile pour un enfant de faire face à la tentation!
La situation était compliquée par le fait qu’il n’y avait dans la chambre aucun jouet susceptible de distraire pendant le processus d’attente. Seulement une chaise, une table et des guimauves.
En conséquence, certains enfants ont mangé une friandise immédiatement, tandis que d'autres, après 15 minutes, ont reçu la récompense promise.

Une personne qui est capable de se contrôler est capable de contrôler son avenir!

Environ 600 enfants ont participé à des tests de guimauve. Pendant plusieurs décennies, un groupe de scientifiques dirigé par Walter Michel a suivi leurs succès et leurs échecs. Il s'est avéré que les enfants qui faisaient preuve de volonté à la maternelle réussissaient mieux que ceux qui mangeaient immédiatement des guimauves. Non seulement ils ont bien étudié à l'école et à l'université, mais parmi eux se trouvait un faible pourcentage de personnes souffrant d'obésité, d'alcoolisme, de toxicomanie et de dépression.
Il convient également de noter que les résultats du test de guimauve augmentent les chances de réussite future, mais ne la garantissent pas.
La maîtrise de soi est une capacité acquise, pas innée.

Qu'est-ce qui a aidé les maternelles à apprivoiser leurs désirs momentanés?

1. Changer d'attention.
Pour passer le temps, les enfants ont chanté des chansons, inventé des rimes, fait des grimaces, fourré leur nez, tambouriné les doigts sur la table, faisant semblant de jouer du piano. Certains fermèrent les yeux et essayèrent de dormir.

2. Enlèvement physique.
Pour atténuer la tentation, les jardiniers ont cherché à faire disparaître l’objet du désir. Ils se sont détournés ou ont poussé une assiette de guimauves au bord de la table.
Des expériences supplémentaires ont également démontré l'importance de l'enlèvement. Si un chercheur place une récompense sur un plateau devant un enfant, il attend en moyenne moins d'une minute. Ces mêmes enfants ont attendu 10 minutes de plus si la douceur était cachée par une serviette.

3. Changer l'idée de l'objet.
Les sujets attendaient plus longtemps si l’expérimentateur leur demandait de penser aux guimauves comme quelque chose d’imprévisible (un morceau de coton, un nuage, un duvet) ou comestible, mais moins désirable.

Comment développer la volonté chez les enfants?

1. Encourager l'indépendance de l'enfant. Un contrôle parental excessif et une hyperprotection entravent le développement de la volonté.

2. La confiance est la clé d'une éducation réussie. Si le parent ne remplit pas ses promesses, l'enfant n'attendra pas le deuxième guimauve, réalisant qu'il sera trompé.

3. Apprenez à votre enfant à résister à la tentation.
En plus des tests à la guimauve, Michelle a mené une expérience intéressante appelée «Mr. Clown Box». Dans la salle de jeux était placé un clown, qui était une boîte en bois avec des lumières vacillantes. Dans ses mains se trouvaient des compartiments contenant des jouets et des friandises en rotation, et dans sa tête se trouvait un haut-parleur à travers lequel l'expérimentateur essayait de distraire le sujet.

L’assistant scientifique a amené l’enfant dans la pièce et a présenté les jouets existants. Plus tard, elle a signalé qu'elle devait partir et a demandé de terminer une tâche ennuyeuse. Par exemple, il a été demandé à l'enfant d'insérer des broches dans un champ de composition spécial.
Si l'enfant travaillait sans pause, il était autorisé à jouer avec le clown et des jouets intéressants. Sinon, des poupées brisées l'attendaient.
L'assistant a également averti que si le clown demande à jouer avec lui, alors vous devez répondre: "Je ne peux pas. Je travaille". Dès que la fille a quitté la pièce, le clown a commencé à briller de lumière et à essayer de parler avec le sujet.
L'enfant, qui savait comment réagir aux paroles du clown, a été distrait pendant 5 secondes et a réussi à coller 138 épingles. Celui qui ne disposait pas d'un tel plan d'action a été interrompu pendant 24 secondes et bloqué à environ 97 épingles.

Comment les résultats des tests de guimauve peuvent-ils affecter la vie d’un adulte?

Les mécanismes d'autocontrôle aident à réguler les traits de caractère négatifs, à combattre les mauvaises habitudes et à supporter le stress plus facilement.
Dans Développement de la volonté, Walter Michel donne l'exemple d'un patient impulsif. L'homme a scandalisé et jeté à manger à sa femme, si elle lisait le journal au lieu d'écouter attentivement. Suivant les recommandations de Michel, le mari a pris le contrôle des émotions destructrices, effectuant un compte à rebours pour lui-même (attention changeante). Il a ensuite utilisé des modèles de comportement constructifs. Par exemple, il m'a demandé de lui donner une page avec des informations commerciales.
À une femme qui se séparait de sa bien-aimée, le scientifique proposa de ne pas plonger dans l'abîme des expériences négatives, mais de prendre ses distances et de les regarder sous un angle différent (changer l'idée d'un objet).
Ceux qui souhaitent arrêter de fumer et se séparer de kilos en trop bénéficieront également des conclusions du test à la guimauve.

Devez-vous toujours attendre?

La tâche principale est de comprendre quand il faut attendre la deuxième guimauve et quand il est préférable d’en profiter. Un report trop long des récompenses est aussi déplorable que de satisfaire tous les désirs impulsifs. Mais si nous n’apprenons pas à attendre, nous n’aurons tout simplement pas le choix.

On trouvera une description complète de l’essai sur les guimauves dans l’ouvrage de Walter Michel, The Development of Willpower. Leçons de l'auteur du célèbre test de guimauve »(traduit de l'anglais par V. Kuzin, 2015).

Regarde la vidéo: Coluche - Si j'ai bien tout lu Freud (Janvier 2022).

Pin
Send
Share
Send
Send